Travail avec soin et concentration

Table des matières

ATTENTION, les indications de temps et de points sont en partie obsolètes (2021). Pour les informations actuelles, veuillez vous référer aux informations officielles de Swissuniversities.

1. Résumé

Dans ce sous-test, tu as devant toi une feuille A4 avec beaucoup de signes. L’objectif est de marquer durant 8 minutes le plus de signes possibles, selon une consigne donnée au départ. Il est important de travailler de la manière la plus rapide et soigneuse que possible, car tout signe faussement marqué ou oublié entraîne une pénalité.

2. Structure du test

2.1 Situation à l’intérieur du test

 
Désignation des groupes d’exercicesNo. exercicesMax. pointsTemps imparti
Reconnaissance de fragments de figure202018 min
Compréhension de questions fondamentales de la médecine et des sciences naturelles202050 min
Figures tubulaires202012 min
Problèmes quantitatifs et formels202050 min
Travail avec soin et concentration1600 symboles208 min
Pause (1 heure)

Phases d’apprentissage:

Mémorisation de figures 

Mémorisation de faits

  

.

4 min

6 min

Compréhension de textes181845 min

Phases de reproduction:

Mémorisation de figures 

Mémorisation de faits

.

20

20

.

20

20

.

5 min

7 min

Diagrammes et tableaux202050 min

2.2 Temps imparti

Tu as 8 minutes pour faire cet exercice.

2.3 Explication du sous-test

Ce sous test n’est pas très compliqué. Imprègne toi les consignes selon lesquelles tu dois marquer les signes, et essaye d’avancer de manière la plus rapide et soignée possible. La correction du test se fait de manière automatique par une machine, ce qui nécessite l’utilisation d’un stylo feutre suffisamment foncé.

En outre, il faut s’assurer que le trait corresponde exactement aux critères, qu’il ne touche ni la ligne de dessus ou dessous, le signe d’à côté, ou qu’il ne soit qu’un petit point. Ceci entraînerait une pénalité, tout comme l’omission d’un signe ou le marquage d’un signe qui ne devait pas l’être. La correction ne se fait que jusqu’au dernier signe marqué.

Voici un exemple:

Consigne: marque chaque q qui suit un p.

bbpdbdqbdqpdqbpdqbdbpbqdbpdqbpbqpdbpdbqpbdqpbdqpdbpqdbqpdbq
pbdpqbdqbdpqbdpbqdpbqpdbqbpbpqbpdbqpdbqddddbppqpqppqppqbddq
pqpqqdbpppqbqqdbbpqpqppqqdbbqppqppqbbbdpppqbbbqddpppqbbbdqp
ppbqpqdbpbbpdbdqbdqpdqbpdqbdbpbqdbpdqbpbqpdbpdbqpbdqpbdqpdb
pqdbqpdbqpbdpqbdqbdpqbdpbqdpbqpdbqbpbpqbpdbqpdbqddddbppqpqp
pqppqbddqpqpqqdbpppqbqqdbbpqpqppqqdbbqppqppqbbbdpppqbbbqddp
ppqbbbdqpppbqpqdbpbbpdbdqbdqpdqbpdqbdbpbqdbpdqbpbqpdbpdbqpb
dqpbdqpdbpqdbqpdbqpbdpqbdqbdpqbdpbqdpbqpdbqbpbpqbpdbqpdbqdd
ddbppqpqppqppqbddqpqpqqdbpppqbqqdbbpqpqppqqdbbqppqppqbbbdpp

Il est important de préciser que la consigne ne vaut que pour chaque ligne séparément. Ici, par exemple, si une ligne finit avec un p et que la prochaine commence avec un q, le marquage du premier q serait considéré comme une erreur, même si en théorie cela suit la consigne.

2.4 Statistiques des dernières années

 

2020

2019

2018

2017

2016

Moyenne

11.8

10.3

11.6

10.6

12.8

Médiane

12.0

10.0

12.0

11.0

14.0

25. percentile

9

7

9

8

11

75. percentile

15

13

14

14

16

2.5 Application pour les études

En tant que médecin, il est important d’être capable de travailler de manière précise et concentrée. Ce sous-test évalue ta capacité à remplir ses exigences dans des situations de stress.

3. Conseils pour la préparation du test

3.1 Quand commencer

Tu peux progresser relativement rapidement dans cet exercice. Nous conseillons de commencer environ 1,5 à 2 mois avant le test.

3.2 Combien travailler

Nous conseillons de résoudre cet exercice au moins 4 à 5 fois par semaine, ce qui te permet de progresser rapidement, et vu que le test ne prend que très peu de temps.

Afin de simuler des conditions réelles, il est conseillé de ne pas résoudre ce test en premier durant une session d’entraînement, mais plutôt de résoudre d’autres sous-test pour que tu sois aussi fatigué et déconcentré en arrivant à ce sous test que lors du vrai jour d’examen.

4. Astuces pour résoudre le sous-test

4.1 Pression du temps

Ce sous test crée une pression de temps énorme. Il est donc primordial que tu n’aies pas à vérifier durant le temps de traitement les conditions selon lesquelles tu dois marquer les signes. Chaque seconde compte!

Profite du temps de parole du responsable de test lors duquel il explique la marche à suivre pour cet exercice, pour t’imprégner les consignes de marquage. (Tu n’as pas besoin d’écouter les consignes générales, vu que tu auras déjà résolu plusieurs de ses sous-test avant le jour d’examen.)

4.2 Evaluation

Il est important de comprendre comment ce sous test est évalué. C’est le seul sous-test pour lequel d’abord un classement des candidats est établi. Le nombre de points (sur 20) est distribué selon ce classement. Il n’y a donc pas un nombre minimum de signes à marquer, tu n’as qu’à être meilleur que les autres. 

Selon l’année et le test, il se peut que tu sois le meilleur en atteignant seulement 12 lignes. Durant une autre année, il faudrait un score bien meilleur pour être parmi les plus forts.

Un point est attribué pour chaque signe correctement marqué. Un point est déduit pour chaque signe incorrectement marqué ainsi que pour chaque signe omis. Cependant, il vaut encore plus éviter d’oublier de marquer un signe que d’en marquer un faux, car en plus de la soustraction de point pour l’omission tu rates un point potentiel. Donc, dans le doute, plutôt être généreux et marquer un signe.

La somme des points marqués correctement et incorrectement est ensuite comparée dans la liste de classement.

Voici un exemple:

Consigne: marque chaque q qui suit un p.

Au total, nous avons 27 caractères correctement marqués ici (turquoise), mais :


1 marqué par erreur (orange) => -1
2 omissions (rouge) => -2
Ainsi, pour le classement, nous avons marqué 24 caractères.

Au total, on pourrait marquer 400 caractères dans les 40 lignes que comporte ce sous-test. Les caractères sont répartis à peu près uniformément, ce qui signifie que vous pouvez faire une moyenne de 10 marques par ligne. Pour garder un peu le fil, vous pouvez compter. Mais ne vous inquiétez pas si vous avez marqué entre 8 et 12 caractères, cela peut encore être correct. Mais si vous n’avez marqué que 4, il peut être utile de revoir cette ligne.
Cette technique permet également de vérifier si vous avez bien compris la consigne.

Un autre moyen de gagner du temps consiste à ne pas se fâcher contre les erreurs et à les ignorer autant que possible. Plus on est énervé, moins on est concentré et plus on est lent. En plus, si vous revenez en arrière, vous perdez du temps et il y a plus de risques de glisser dans la ligne et de faire encore plus d’erreurs. (Et les corrections de caractères déjà marqués ne sont pas comptabilisées de toute façon).

4.3 Être attentif à la consigne

Une façon de se souvenir de la consigne est de se concentrer sur un seul des signes essentiels. Chaque fois que le signe apparaît, vous pouvez facilement vérifier si la condition est bien remplie. De cette façon, vous pouvez rapidement filtrer les caractères superflus. Dans notre exemple, par exemple, vous vous concentrez uniquement sur les q. Chaque fois que vous rencontrez un q, vous pouvez rapidement vérifier s’il y a un p devant.

Une autre possibilité serait de se souvenir non pas directement de la consigne, mais du motif qui donne la solution correcte. Dans notre exemple, la solution correcte ressemble à ceci : pq. Si vous parcourez maintenant les lignes, vous pouvez d’abord vous concentrer uniquement sur les caractères où les « ventres sont ensemble » ou qui sont « ronds et ronds ». Vous pouvez souvent reconnaître cette image beaucoup plus rapidement et vous n’avez pas besoin de parcourir les lignes signe par signe. Mais il faut faire attention à ne pas confondre pq et bd. Il ne devrait normalement pas y avoir de problème pour reconnaître rapidement cette différence.

4.4 Lignes serpentines

Si tu procèdes selon cette méthode, tu peux utiliser une autre astuce. Pour gagner encore plus de temps et ne pas risquer de sauter de ligne, tu peux résoudre le sous-test en mode « serpentin ». Dans ce cas, tu résous la première ligne de gauche à droite, mais tu commences la suivante par la droite et tu continues vers la gauche. Si tu t’es imprégné la consigne non pas comme « q après p », mais comme « ventres ensemble et branches vers le bas », tu ne dois pas non plus te demander de quel côté se trouve maintenant « après p ». Tu dois juste te rappeler si tu dois barrer le p ou le q.

Néanmoins, tu dois faire attention à ne pas commencer une nouvelle ligne à partir de la droite lorsque le temps est écoulé. Tu aurais ainsi commis plusieurs erreurs en ne finissant pas de traiter la ligne, car l’évaluation se fait dans le sens de la lecture. Après un certain temps, tu devrais donc commencer à résoudre les lignes uniquement de gauche à droite. Avec un peu d’entraînement, tu peux facilement estimer quand ce moment est arrivé (après environ 7,5 minutes).

Cette technique est plus risquée et demande de l’entraînement, et n’est donc pas recommandée pour tout le monde.

4.5 Utilise des motifs et des combinaisons

Si tu dois par exemple faire des calculs lors de ton test de concentration, l’approche visuelle est plutôt difficile. Pour éviter de calculer à chaque signe, tu peux écrire toutes les bonnes combinaisons quelque part (mais pas sur le test de concentration ni avant le signal de départ !!). Si tu fais cela, tu pourras peut-être reconnaître les solutions un peu plus rapidement et tu n’auras qu’à chercher les combinaisons au lieu de les passer en revue signe par signe. Par exemple, si la consigne est « Barre le deuxième des nombres dont la somme est égale à 8 », tu écriras 44, 53, 35, 62, 26, 71, 17.

4.6 Entraîne-toi avec ton stylo à l’avance

Ce qu’il faut aussi mentionner, c’est que tu devrais essayer au préalable le stylo que tu utiliseras lors du test. Il est important que les traits soient bien visibles et qu’ils ne dépassent pas – ce n’est pas sans raison que le sous-test s’appelle travail avec soin et concentration.

4.7 Beaucoup s’entraîner !

Pour le test de concentration, la règle suivante s’applique : c’est en forgeant qu’on devient forgeron ! C’est pourquoi tu dois résoudre le plus grand nombre possible de tests différents afin de ne pas être préparé qu’à un seul type de test (par exemple, ne pas résoudre uniquement des tests portant sur des lettres).

Il faut aussi dire qu’au NC, il y a souvent plusieurs consignes combinées (p. ex. « barre chaque q après un p et chaque b avant un d », ou « si un q vient après un p, raye la lettre qui suit »). De plus, les signes sont souvent choisis de manière cruelle, de sorte qu’il peut être vraiment difficile de reconnaître la consigne.

Le plus important, c’est que tu t’entraînes, car comme nous l’avons déjà dit, c’est en s’entraînant qu’on devient maître.
Et si tu as des problèmes le jour du test et que tu n’arrives pas à aller très loin, n’oublie pas que tout le monde est dans le même cas !

5. Témoignages

(Traduit de l’allemand.)

« Le moment choisi pour le test est un peu cruel, car tu as déjà passé des heures à résoudre d’autres sous-tests et à te concentrer sans relâche. C’est dur, mais c’est pareil pour tout le monde. Bois une gorgée d’eau, mange un peu de sucre de raisin et donne-toi à fond pour les 8 dernières minutes avant le repas de midi.
En plus, il est conçu de telle manière que l’on n’a pratiquement jamais fini en 8 minutes. Ne t’inquiète donc pas si tu n’es arrivé qu’à la ligne 11, la plupart des gens ne vont pas plus loin. Et si tu ne fais pas d’erreurs, tu peux obtenir la totalité des points sans aller jusqu’au bout. »

« Lors de mon premier NC, je n’ai fait qu’une recherche de vitesse. En raison de cela, j’ai omis de nombreux caractères. Par conséquent, j’ai été classé avec seulement 24 caractères valides. Les points ont donc été affectés en conséquence. Pour mon deuxième NC, je savais que je devais faire attention aux deux aspects : la vitesse et la précision.
Pour simuler les sensations du NC, j’ai toujours résolu le test de concentration à la fin durant l’apprentissage. J’ai ainsi appris à me ressaisir pour les huit dernières minutes.
Mais le plus important pour moi était : dès que le test de concentration est terminé, il est terminé. Je n’ai pas demandé aux autres jusqu’à quelle ligne ils étaient arrivés, car cela ne veut rien dire. J’ai apprécié mon repas et me suis préparée mentalement pour l’après-midi. »

« J’ai passé le NC en été 2020, quand il a été écourté à cause de la pandémie. Chez nous, le test de concentration était le dernier sous-test, après quatre heures stressantes sans pause.

Une fois le test terminé, j’étais tellement soulagée que j’ai fermé mon stylo avec un peu trop d’enthousiasme. Ce faisant, j’ai accidentellement dessiné un énorme trait sur le tiers inférieur du test, jusqu’à la ligne 40. Comme je n’étais bien sûr pas allé aussi loin, j’ai eu une énorme panique en pensant que la machine qui évaluait le test allait quand même compter le dernier signe de la ligne 40. Si cela avait été le cas, je n’aurais probablement pas réussi le NC.

Une fois rentré chez moi, j’ai envoyé un e-mail à SwissUniversities pour demander comment étaient gérés les marquages involontaires. J’ai reçu la réponse suivante : en principe, ces « dérapages » sont revérifiés manuellement et seul le dernier marquage intentionnel est pris en compte.

Si quelque chose d’aussi bête devait t’arriver et qu’il est clair que ce n’était pas intentionnel – pas de panique !
Le mieux est d’aller directement voir un surveillant après le NC ou d’envoyer un mail à SwissUniversities en expliquant ton problème. Tu pourras ainsi t’assurer que tout est en ordre et tu n’auras pas à angoisser davantage jusqu’à l’annonce des résultats. »

Besoin de discuter ? Cliquez ici pour accéder au forum.