Compréhension de textes

Table des matières

ATTENTION, les indications de temps et de points sont en partie obsolètes (2021). Pour les informations actuelles, veuillez vous référer aux informations officielles de Swissuniversities.

1. Résumé

Dans ce sous test, on teste la compréhension de texte à l’aide de trois textes scientifiques. Six questions sont posées sur le contenu de chaque texte. Vous avez 45 minutes pour répondre aux questions.

2. Structure du test

2.1 Situation à l’intérieur du test

 
Désignation des groupes d’exercicesNo. exercicesMax. pointsTemps imparti
Reconnaissance de fragments de figure202018 min
Compréhension de questions fondamentales de la médecine et des sciences naturelles202050 min
Figures tubulaires202012 min
Problèmes quantitatifs et formels202050 min
Travail avec soin et concentration1600 symboles208 min
Pause (1 heure)

Phases d’apprentissage:

Mémorisation de figures 

Mémorisation de faits

  

.

4 min

6 min

Compréhension de textes181845 min

Phases de reproduction:

Mémorisation de figures 

Mémorisation de faits

.

20

20

.

20

20

.

5 min

7 min

Diagrammes et tableaux202050 min

2.2 Temps imparti

Vous disposez d’un total de 45 minutes pour le sous-test « compréhension de texte ». Cela signifie que vous disposez en moyenne de 15 minutes par texte.

2.3 Explication du sous-test

Ce sous-test est composé de trois textes scientifiques/médicaux, chacun d’entre eux faisant l’objet de six questions spécifiques liées à leur contenu. Les textes sont délibérément rédigés de manière compliquée. En outre, les créateurs du test incluent de nombreux pièges dans les questions : Faites toujours attention !

2.4 Statistiques

 

2020

2019

2018

2017

2016

Moyenne

7.3

8.8

10.8

10.1

9.8

Mediane

7.0

9.0

11.0

10.0

10.0

25. percentile

6

7

9

8

7

75. percentile

9

11

13

12

12

2.5 Application pour les études

Au cours de vos études, vous serez confronté à une quantité importante de savoir. Pour faire face à ce flot d’informations, une approche structurée est indispensable. Une bonne compréhension des textes vous aide à filtrer les informations importantes et à les hiérarchiser au cours de votre apprentissage. La capacité à traiter des textes sous la pression du temps sera également un avantage dans le quotidien clinique ultérieur (par exemple, les urgences).

3. Conseils pour la préparation du test

3.1 Quand commencer

La compréhension de texte est l’un des sous-tests qui nécessite un entraînement à long terme. Il est donc conseillé de commencer à étudier au moins 2 à 3 mois avant la date de l’examen.

3.2 Combien travailler

Bien que l’EMS contienne trois textes, vous ne devez résoudre qu’un seul texte à la fois lorsque vous vous exercez. Vous pourrez ainsi analyser vos erreurs et appliquer vos connaissances au texte suivant. Travaillez en moyenne un texte tous les deux jours. En répartissant votre entraînement sur toute la semaine, votre cerveau restera en forme pour ce sous-test.

4. Astuces pour résoudre le test

4.1 Texte préféré

Parcourez d’abord brièvement les trois textes et résolvez ensuite votre « texte préféré » qui vous convient le mieux ou avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise.

4.2 Structure

Structurez le texte de manière à le rendre plus clair, par exemple en notant en un mot le thème d’un paragraphe. Cela facilite la compréhension du sujet et vous aide énormément à résoudre les tâches. Par exemple, si vous avez marqué des mots clés, vous trouverez plus rapidement la partie souhaitée du texte. En plus du marquage, il peut également être utile de faire des croquis. Trouvez la méthode de travail qui vous convient le mieux. Vous pouvez également utiliser des textes du quotidien tirés de journaux ou autres. Une fois que vous avez trouvé votre propre méthode, vous devez l’utiliser aussi souvent que possible afin de pouvoir suivre votre procédure habituelle pendant le test malgré le stress.

4.3 Pièges

Piège 1: Connaissances préalables
Les connaissances préalables constituent un avantage certain dans ce sous-test, car vous pouvez lire et comprendre les textes plus rapidement. Pour vous constituer une petite base de connaissances préalables, vous pouvez parcourir des livres de physiologie, par exemple. Toutefois, vous devez vous assurer que vous utilisez vraiment uniquement le contenu du texte pour répondre aux questions.

Piège 2: Questions négatives (« ce qui n’est pas vrai »)
Lisez attentivement la question ! Assurez-vous de ne pas survoler la question et de ne pas manquer un « ne pas ».

Piège 3: Quelle est la réponse la plus appropriée ?
Encore une fois : lisez attentivement ! Il ne s’agit pas d’une question vrai/faux !
Une seule réponse contient toutes les affirmations correctes qui peuvent être directement tirées du texte, les autres contiennent des conclusions fausses ou des informations qui ne figurent pas dans le texte.

4.4 Préparation mentale et gestion du temps

Il arrive souvent que vous soyez encore un peu confus, démotivé ou fatigué par le sous-test précédent « Apprentissage des faits ». Il est important que vous essayiez de faire abstraction de cela et de concentrer à nouveau votre énergie.

Il peut être utile de se concentrer sur seulement deux des trois textes. Dans le calcul final, vous obtiendrez plus de points si vous résolvez correctement deux textes que si vous travaillez sur trois textes et faites des erreurs bêtes.

5. Témoignages

(Traduit de l’allemand.)

« J’ai dû étudier relativement peu pour ce sous-test, mais dans mon cas, cela a quand même signifié environ 2 à 3 sous-tests par semaine, à partir du mois d’avril. Pendant le test, j’ai utilisé différents surligneurs pour trier un peu le texte. Personnellement, j’ai également trouvé utile de faire des croquis et notes dans la marge. A mon avis, les textes étaient plus exigeants au NC que durant les exercices. Il est simplement important de ne pas se laisser ébranler et de garder confiance en votre capacité de résolution, que vous avez travaillée durant la préparation. »

« La pression du temps était ce qui était le plus compliqué pour moi. J’ai remarqué qu’à cause de mes lacunes de connaissances scientifiques je passais beaucoup de temps à me repérer et essayer de comprendre. J’ai donc effectué des lectures et recherches sur différents systèmes d’organes (yeux, oreilles, thyroïde, reins etc.) métabolisme (glucose, iode, carbohydrates, etc.) pour me familiariser avec les termes et accélérer la lecture des textes.
Je ne me rappelle plus des textes de l’examen lui-même. J’étais encore tellement stressé du sous-test précédent, que j’ai décidé de faire une pause d’une minute pour respirer profondément et me concentrer. N’essaye pas de te souvenir des faits et figure pendant ce sous test, cela ne serait qu’une distraction. J’ai résolu les textes dans l’ordre, et suis revenu aux questions pour lesquelles je n’étais pas sûr. »

Besoin de discuter ? Cliquez ici pour accéder au forum.