Problèmes quantitatifs et formels

Table des matières

ATTENTION, les indications de temps et de points sont en partie obsolètes (2021). Pour les informations actuelles, veuillez vous référer aux informations officielles de Swissuniversities.

1. Résumé

Ce sous-test évalue votre capacité à effectuer des tâches mathématiques et à faire preuve de logique. Les questions sont toujours structurées de la même manière, avec un petit texte et 5 réponses possibles. Vous n’êtes pas autorisé à utiliser une calculatrice, mais il s’agit de tâches que vous pouvez facilement résoudre par écrit ou dans votre tête. On ne vous demandera que les mathématiques que vous avez eues jusqu’à la 9e année.

2. Structure du test

2.1 Situation à l’intérieur du test

 
Désignation des groupes d’exercicesNo. exercicesMax. pointsTemps imparti
Reconnaissance de fragments de figure202018 min
Compréhension de questions fondamentales de la médecine et des sciences naturelles202050 min
Figures tubulaires202012 min
Problèmes quantitatifs et formels202050 min
Travail avec soin et concentration1600 symboles208 min
Pause (1 heure)

Phases d’apprentissage:

Mémorisation de figures 

Mémorisation de faits

  

.

4 min

6 min

Compréhension de textes181845 min

Phases de reproduction:

Mémorisation de figures 

Mémorisation de faits

.

20

20

.

20

20

.

5 min

7 min

Diagrammes et tableaux202050 min

2.2 Temps imparti

Avec 50 minutes pour 20 tâches, soit 2,5 min/tâche, ce sous-test n’est plutôt pas conçu pour mettre la pression avec le temp

2.3 Explication du sous-test

Il y a un petit texte avec une question et vous avez le choix entre cinq réponses possibles, dont une seule est correcte. Les tâches peuvent être résolues à l’aide des informations fournies, vous n’avez donc pas besoin de connaissances préalables sur le sujet (ceci s’applique à l’ensemble de l’EMS).

Les tâches consistent à comprendre des entités et des formules mathématiques. Vous remarquerez que les mêmes types de tâches reviennent souvent. Voici une tâche typique à titre d’exemple :

La loi de Hagen-Poiseuille indique les facteurs influençant l’intensité du débit d’un liquide V̇ dans un tuyau de longueur l et de rayon r. Strictement parlant, cela ne s’applique qu’aux fluides newtoniens à écoulement laminaire, c’est-à-dire aux écoulements dans lesquels aucune turbulence ne se produit. Quelle est l’unité de la viscosité dynamique η (« eta ») ?

Loi de Hagen-Poiseuille : V̇ = [(π × r^4) / (8 × η × l)] × ΔP

V̇ = débit [m^3/s]

r = rayon intérieur du tuyau [m]

l = longueur du tuyau[m]

ΔP = [N × m^-2]

A)   N × s

B)   N × s × m

C)   N × s × m^–1

D)   N × s × m^2

E)    N × s × m^–2

Il s’agit ici de transformer la formule pour obtenir η, d’insérer les unités et de simplifier correctement.

Isoler η:

Insérer les unités (tout ce qui n’a pas d’unité peut être ignoré):

E est donc la solution. Au cas où vous auriez des difficultés : Rappelez-vous que les exposants négatifs  deviennent positifs sous la ligne de fraction ( ) et que .

Il est probable que la loi de Hagen-Poiseuille et les exposants négatifs seraient représentés plus facilement au NC, ici nous avons laissé cette notation pour qu’un peu plus de remaniement soit nécessaire.

2.4 Statistiques

 

2020

2019

2018

2017

2016

Moyenne

10.4

10.1

8.5

8.7

9.3

Mediane

10.0

10.0

8.0

8.0

9.0

25. percentile

8

8

7

6

7

75. percentile

13

12

10

11

12

2.5 Application pour les études

De nombreuses interactions biologiques dans le corps suivent des lois physiques (vitesses d’écoulement, diffusion, … petite dédicace au cours de physiologie). Si vous comprenez comment la modification d’une variable en affecte une autre, cela vous aidera beaucoup à comprendre et vous épargnera beaucoup de mémorisation pure et bête.

3. Conseils pour la préparation du test

3.1 Quand commencer

Étant donné que ce test porte principalement sur l’entraînement, il vaut la peine de commencer tôt.

3.2 Combien travailler

Il est utile d’établir un programme d’apprentissage avant de commencer à travailler. Nous vous recommandons de vous entraîner au moins 2 à 3 jours par semaine pendant 1 heure chaque fois et de commencer idéalement 2 à 3 mois à l’avance. Un entraînement régulier et à long terme s’avère payant dans ce sous-test, car vous pouvez vous habituer aux différents styles d’exercices et ainsi vous améliorer.

Pour ce sous-test, il est judicieux de prévoir un bloc au début, où l’on s’exerce uniquement à des problèmes quantitatifs et formels par exemple pendant plusieurs jours. Cela vous permettra de vous familiariser avec le sous-test et vous vous rendrez rapidement compte que les questions sont similaires. Ensuite, vous pouvez vous concentrer sur un type de tâche où vous êtes moins bon et essayer de l’améliorer.

Bien entendu, le sous-test dépend également de vos capacités et facilités en mathématiques. Cela dépend de chaque personne si vous devez y consacrer plus ou moins de temps.

4. Astuces pour résoudre le test

4.1 Calcul mental / Calcul écrit

Étant donné que vous n’êtes pas autorisé à utiliser une calculatrice lors de l’épreuve elle-même, il est préférable de ne pas le faire lorsque vous vous entraînez.

Il est très important que vous sachiez que le niveau de difficulté des calculs ne va pas au-delà des mathématiques de base. Vous n’aurez jamais à calculer une intégrale ou quelque chose de similaire. Il est donc d’autant plus important de rafraîchir et de consolider votre calcul mental et votre calcul écrit, afin de ne pas passer l’examen et de ne plus savoir calculer une division par écrit, car cela peut être très utile.

4.2 Lecture précise: quelle est la question exacte (« il n’y a pas que les maths qui sont testées »)

Dans de nombreux cas, soit vous recevez trop d’informations dont vous n’avez pas besoin pour résoudre la tâche, soit les informations pertinentes sont données à la toute fin. Par conséquent, veillez à lire attentivement la consigne. Cela peut prendre plus de temps, mais cela vous fera gagner beaucoup de temps au final !

4.3 Tout écrire/noter !

Tout au long du NC, vous avez à votre disposition des feuilles de papier sur lesquelles vous pouvez gribouiller. Surtout si vous avez un peu de mal à tout calculer dans votre tête, il vaut la peine de noter les différentes étapes.

4.4 Calcul de pourcentages

Puisque ce sous-test consiste à résoudre des problèmes de calcul de manière rapide et efficace, il peut être utile de se souvenir de quelques astuces. L’une de ces astuces est celle du pourcentage : tout pourcentage d’une valeur est identique à la valeur sous forme de pourcentage et au pourcentage sous forme de valeur. Cela peut sembler un peu compliqué au début, mais cela aide beaucoup ! Voici un exemple : Qu’est-ce que 7 % de 50 ? Si vous êtes un génie des mathématiques, vous pouvez peut-être calculer cela rapidement dans votre tête, mais nous avons eu un peu de mal à le faire. Le truc, c’est que 7 % de 50, c’est pareil que 50 % de 7 ! Et qu’il s’agit de 3,5 devrait donc paraître facile. Si vous ne nous croyez pas, vous pouvez faire le calcul avec votre calculatrice ! Cette astuce fonctionne toujours et peut vous faire gagner beaucoup de temps !

4.5 Fractions, nombres décimaux

Comme vous l’avez vu dans la section sur la structure du test, le calcul mental est très important dans ce sous-test. Assurez-vous de vous entraîner à convertir et à manipuler des fractions. Ce n’est qu’alors que vous pourrez vraiment vous faire une idée et gagner beaucoup de temps lors du test lui-même.

Les exercices vous donneront souvent un nombre décimal pour lequel vous devrez calculer 0,166 * 6, par exemple. Savoir que 0,166 est égal à ⅙ transforme cette tâche un peu compliquée en un jeu d’enfant : ⅙ * 6. Il peut donc être utile de connaître les fractions de base sous forme décimale pour ne pas avoir à se creuser la tête pour de telles tâches !

Une autre astuce consiste à laisser les virgules de côté pour le calcul. Cela fonctionne comme suit pour la multiplication : 0,75 * 0,0081. Comptez maintenant les chiffres après la virgule (des deux nombres décimaux ensemble). Ici il y en a 6, retenez ce nombre. Le calcul est maintenant : 75 * 81= 6075. Replacez maintenant les décimales en comptant 6 décimales en avant à partir du dernier chiffre. Cela donne 0,006075.

Lorsque vous divisez, vous pouvez également jouer avec les décimales. Par exemple, si le calcul est 3,75 / 0,05, vous devez faire en sorte que le diviseur (0,05) n’ait plus de décimales. Dans ce cas, vous devez donc le calculer en le multipliant par 100. Puis faites de même avec le divisé (3,75). Il ne vous reste plus qu’à diviser 375 par 5 et vous obtenez le résultat, 75.

4.6 Le courage d’arrondirLe courage d’arrondir 

Dans de nombreux exercices, les résultats intermédiaires auxquels vous arriverez ne seront pas de « beaux » chiffres, mais des chiffres avec de nombreuses décimales ou d’autres chiffres difficiles à manipuler. Il faut donc oser arrondir ! D’une part, c’est l’intention des personnes qui ont créé les exercices, et d’autre part, cela facilite grandement vos calculs. Et vous ne devez pas vous inquiéter des inexactitudes lors des arrondis, car plusieurs réponses possibles vous sont proposées. Si nous reprenons le calcul précédent et que vous devez calculer 0,168957 * 6, ce qui donne 1,007, le résultat du calcul avec 0,166 ne diffère que de 0,007 et vous vous êtes épargné bien des maux de tête. Même en calculant avec 0,15, on obtient 0,9, ce qui signifie également une différence de « seulement » 0,107.

4.7 Revoir les unités de mesure

Il y a certaines tâches où vous devez résoudre des unités. Pour aller plus vite et vous sentir plus sûr, vous pouvez par exemple revoir combien de cm^3 il y a dans un m^3. Familiarisez-vous donc avec les unités telles que les mètres, les litres et les kilogrammes, ou répétez-les si vous n’êtes pas sûr.

4.8 Résoudre une formule -> Trouver une unité

Il y a aussi des exercices où vous avez une formule compliquée devant vous et où vous devez la résoudre en isolant une unité. N’oubliez pas de vous entraîner à résoudre des équations. Par exemple, vous pouvez essayer de convertir des formules de physique, car celles-ci sont également souvent utilisées au NC.

4.9 Gestion du temps et compléter feuille de réponses

50 minutes, c’est beaucoup de temps. Prenez le temps de respirer profondément, surtout si vous êtes bloqué – ne désespérez pas !!

Ayez le courage de rapidement sauter des questions. Vous ne comprenez rien à une question ? Sautez la question et passez rapidement à la suivante qui vous convient mieux. Mais marquez clairement la question sautée et assurez-vous de ne pas faire d’erreur lorsque vous marquerez la tâche suivante (attention au décalage entre question traitée et case marquée sur la feuille de réponses) !  (En fonction de votre stratégie, vous pouvez déjà marquer une réponse de manière provisoire afin d’avoir au moins une chance si vous n’avez pas le temps de compléter les questions laissées de côté). Si vous avez besoin d’une petite pause pour vous vider la tête, vous pouvez aussi vérifier vos anciens marquages. C’est le moment idéal et le dernier moment pour vérifier si vous avez fait une marque dans toutes les réponses (de tous les sous-tests jusqu’à présent).

Dans les dernières minutes, essayez de faire le vide dans votre tête pour vous ressourcer, respirez profondément et concentrez-vous mentalement sur le prochain sous-test (Travail avec soin et concentration). Au passage, ce seront les 8 dernières minutes avant d’avoir fini la première partie du test !

5. Témoignages

(Traduit de l’allemand.)

« Pour moi, ce sous-test est l’un de ceux pour lesquels vous pouvez très bien vous préparer avec une pratique continue et régulière et ainsi obtenir un bon score. Avant de commencer à travailler avec les exercices, j’ai d’abord essayé de me faire une vue d’ensemble. J’ai regardé les différents types d’exercices (voir ci-dessus) et je me suis demandé lesquels étaient les plus durs pour moi. J’ai alors commencé avec ceux-ci et j’ai essayé de trouver où étaient mes erreurs ou de mettre au point une technique. Après cela, j’ai créé un plan d’entraînement. J’ai commencé à m’entraîner environ 2 mois avant le NC et j’ai ensuite investi 2-3 x environ 1h par semaine pour m’entraîner. (Cela a très bien fonctionné pour moi, car j’ai fait une année sabbatique. Bien entendu, vous devez savoir par vous-même comment vous aimez étudier le plus efficacement). J’ai également essayé de travailler avec autant de matériel d’exercices différents que possible, puisque les 3 mêmes types d’exercices ne seront pas utilisés dans le NC. Pour moi, c’était un mélange de tout cela. Pendant la CN, je vous suggère de noter les étapes de vos calculs ou simplement de noter les résultats intermédiaires. De cette façon, vous ne ferez pas de confusion, ce qui est tout à fait possible avec un test aussi long. N’oubliez donc pas de vous faciliter la tâche autant que possible. Utilisez des astuces qui ont du sens pour vous. Pour moi, l’astuce la plus utile était la multiplication et la division avec des décimales, car vous pouvez les laisser de côté ou les déplacer (voir ci-dessus). N’oubliez pas que c’est généralement la solution la plus simple. Vous n’avez donc pas besoin de trop vous casser la tête. Ne laissez pas le temps vous stresser ou vous inquiéter. Essayez de résoudre autant de tâches que possible et si vous n’arrivez pas à la fin, ce n’est pas grave (et normal !). Je pense qu’une préparation longue et régulière a son utilité car elle vous donne la sécurité et confiance nécessaire pour les tâches à accomplir. Vous savez de la sorte à quoi vous attendre. C’est pourquoi j’ai beaucoup pratiqué ce sous-test. Cela vous permet d’affronter ce sous-test avec beaucoup moins d’appréhension, car vous savez que vous pouvez réussir ! »

Besoin de discuter ? Cliquez ici pour accéder au forum.